> COMMUNE - Viterbe

  • Maire : Robert GELIS
  • Adresse de la Mairie : Place du village - 81220 Viterbe
  • Tél : 05 63 70 61 84
  • Fax : 05 63 70 61 84
  • Email : mairie.de.viterbe@wanadoo.fr
  • Ouverture au public : mardi - mercredi 14h - 19h, vendredi 14h-17h
  • Secrétaire : Elisabeth SCATTOLIN

 

  • Population : 364 habitants
  • Superficie : 651 ha
  • Dominante : Paysage exclusif de plaine, en rive gauche de l'Agout, l'altitude est d'environ 140 mètres sur l'ensemble de la commune.

Historique


 

Pont suspendu entre Viterbe et Fiac

La situation de la commune dans une plaine alluviale, en bordure de l'Agout, est accueillante pour l'homme. Il s'y est installé dès la période paléolithique comme en témoignent les vestiges archéologiques découverts sur place. On trouve également des vestiges de l'époque de l'occupation romaine, du passage des Wisigoths au début du Vème siècle et des témoignages écrits de la présence cathare au XIIème siècle. La création de Viterbe peut se dater à la fin du XIIIème siècle, alors que Philippe le Bel décida la construction d'une bastide et octroya une charte à ses habitants. Après la Saint Barthélémy, le 24 août 1572, la ville, comme nombre de ses semblables en Languedoc était favorable aux huguenots et le 17 mai 1575, ses habitants la brûlèrent pour éviter qu'elle soit prise par les papistes, puis elle fut reconstruite. Cette période de guerre s'acheva le 23 mars 1585 avec la reprise de la ville par les catholiques, l'exécution des habitants et de la garnison qui défendait la ville des incendies, du pillage, de la destruction des fossés, du pont et du moulin. Le village fut reconstruit et se développa avec les activités traditionnelles, agricoles, artisanales, commerciales, puis industrielles et de services. Mais le franchissement de l'Agout s'effectuait encore avec un bac devenu obsolète. L'acquisition d'une barque permettant le passage d'une charrette fut envisagée, puis la construction d'une passerelle. En 1925, la construction d'un pont fut décidée : il fut inauguré le 20 juin 1926…  et détruit la nuit du 3 mars 1930 par la crue de l'Agout. Celle-ci a marqué les mémoires par son ampleur. Le pont suspendu actuel, dont le tablier est au-dessus du niveau des plus hautes eaux des crues connues fut inauguré le 24 juillet 1932 par le Préfet arrivé ce jour-là en "automobile". L'édifice relie depuis plus de 70 ans Viterbe à Brazis.